Fondée le 16 mars 1933, la société des pêcheurs de Moutier et environs à pour but de préserver le milieu halieutique, de s’occuper des cours d’eau de la Birse et affluents, de défendre les intérêts piscicoles.

La première pisciculture est construite en 1936.

Afin d’obtenir de meilleurs résultats, une pisciculture de 2ème génération est construite en 1952.

Nos statuts ont été officiellement constitués le 6 septembre 1957 pour planifier de futurs travaux importants.

Effectivement la pisciculture de 3ème génération, remaniée et « moderne » débutera en 1968. Nos statuts seront revus en 1975.

La pisciculture durant les 42 années qui suivirent la dernière modification, s’est constamment améliorée et la rentabilité est très positive sur les alevins de souche truite fario.

La société de Moutier fourni les alevins de truites aux sociétés de pêche de la vallée. Ces alevins proviennent de truites autochtones de la Birse et quelques 100'000 œufs sont annuellement incubés en pisciculture de Moutier.

Notre société ré alevine le parcours de la Birse entre Moutier et la frontière Berne / Jura à raison de 24'000 à 25’000 truitelles (pré-estivaux et estivaux) chaque année.

La pisciculture est le noyau de la société, les membres durant toutes ces années, se sont clairement renforcés à ce stade, et un travail conséquent est réalisé durant neuf mois et demi par année.

Vu les grands changements dans tous les domaines, nos statuts ont été totalement redéfinis en 2009.

La société a pour but selon l’art. 1 des statuts :

1.    Sauvegarder les intérêts de la pêche à la ligne.

2.    De combattre tout autre moyen de prendre du poisson dans les cours d’eau publics.

3.    De travailler au repeuplement de ces derniers.

4.    D’instruire et d’intéresser la jeunesse aux problèmes que pose la

5.    Pratique de la pêche « Cours SaNa et Brevet du pêcheur sportif ».

6.    De collaborer à l’élaboration et à l’application des lois et au rachat des cours d’eau privés.

7.    La capture de géniteurs en période de frai.

8.    Les actions de sauvetage et autres cas similaires.

9.    La société possède trois actes d’affermage concernant des ruisseaux piscicoles, qui s’étendent sur environs 4,5 km dans le but de donner un coup de main à l’inspection de la pêche du canton de Berne.

Ainsi nous maintenons un cheptel de truites pour une gestion équitable et accessible pour le plaisir de notre passion, la pêche en rivière Birse.