Samedi 15 Avril 2017

Ruisseau du Gaibiat

Prélevage des truites avant l’alevinage

 

Il ne reste plus qu’un petit tronçon à terminer.

Quatre personnes suffisent pour mener à bien ce travail.

Trois qui mettent la main à la pâte et un qui s’occupe du petit oiseau de l’appareil photo.  

 

  DSCI0167     DSCI0168

Il fait beau ce matin, Lucie est de la partie de même que Pretty sa chienne, notre nouvelle mascotte. 

              

DSCI0170 

Pour charger le matériel il faut des bras solides, heureusement il y a Frédéric. 

 

DSCI0171

C’est chargé, une dernière pose pour la postérité, prêt pour le départ !

 

DSCI0174

Arrivé sur place on décharge le matériel et on s’équipe.

 

DSCI0175    DSCI0177

Faut pas oublier qu’on pêche à l’électricité bottes et gants sont obligatoires.

 

DSCI0180    DSCI0181

Marc-André tient la perche électrique, Frédéric l’épuisette et Lucie le seau, un trio parfait ! 

 

DSCI0183

 Là, regardez on dirait un petit requin !

 

DSCI0191   DSCI0192

                  Viens Pretty, je vais te montrer.                                          Tu crois que ce petit poisson ressemble à un requin ?

Ces pêcheurs tous les mêmes !

 

DSCI0193  

J’espère qu’ils ne vont pas encore me faire le coup du requin !

 

 DSCI0195   DSCI0196

 Et la pêche continue ...

 

DSCI0199

 Viens Pretty c'est bon ils ont tout pris.

 

DSCI0202  

 Bon c'est terminé, je rebobine le câble et nous pourrons transférer les truites dans un autre ruisseau 

 

 

Les truites sont transporté à quelques kilomètres pour être remis

dans le ruisseau le Gore-Vira 

DSCI0204  DSCI0205

Depuis le pont les truites sont décendues avec un un seau attaché à une corde

 

DSCI0218 

Environ deux cents truites sont remis dans le Gore-Vira

 

DSCI0219

De retour on décharche et le matériel est rangé.  

 

DSCI0220

Après cette matinée bien remplie, Frédéric, songe au repas, il faut dire que cela creuse l'air du Gaibiat.   

 

DSCI0221

 Les enfants, en premier une bière pour la soif et je prépare le frichti

 

DSCI0222

 A ta santé Marc-André, tu nous as fait un vrai festin. Tu es le roi des racks d'agneaux. Bravo et merci.

DSCI0223

Comme toujours, l’histoire se termine devant un bon repas.

Le président est content, nous et Pretty aussi.