ACTIVITÉS ANNUELLES

 

Dans le courant de chaque année, notre société effectue divers travaux pour la reproduction des truites de souche autochtone issues de la Birse.

 

De la mi-juin à la fin septembre, entretien général du bâtiment, du matériel ainsi que du  site de notre pisciculture. Les  dates sont publiées sur ce portail avant chaque évènement.

 

Début octobre et durant tout le mois  ont lieu les pêches électriques des estivaux de truites farios. Ces pêches se font dans nos ruisseaux pépinières, appelés aussi ruisseaux d’élevage. Un appareil électrique spécialement étudié et homologué, sert à endormir les poissons sur une surface de 1.5 m de diamètre. Les truitelles ainsi endormies sont alors récupérées puis transférées directement dans la Birse.

 

De la mi-novembre à début décembre, prend place la pêche électrique des reproducteurs. Pêchés dans la Birse, ce sont environ 250 femelles et 150 mâles qui y sont prélevés.

Ces reproducteurs sont ensuite « pressés » durant 6 à 8 séances  et sont remis dans la Birse à l’endroit où ils ont été prélevés.

Les ovules sont fécondées artificiellement avec la laitance des truites mâles prélevées. Les œufs sont alors introduis dans un incubateur durant 70 à 80 jours.

L’incubateur est composé de 20 plateaux contenant des milliers d’œufs, qui se transforment jour après jour en alevins.

Les plateaux sont contrôlés et observés chaque jour par les membres de notre pisciculture afin de les débarrasser des impuretés et des alevins morts.

Après environs 3 mois, les alevins sont  transférés dans les canaux et cuves circulaires pour leur permettre de s’accoutumer à leur milieu naturel avant d’être mis à l’eau dans les ruisseaux d’élevage où ils y resteront 3 à 4 semaines pour y être nourris.

Les jeunes alevins sont introduits dans les ruisseaux piscicoles des sociétés de pêche affiliées au ré-empoissonnement de la Birse. Pour exemple, notre société remet près de 25'000 alevins en ruisseaux d’élevage.

Ce cycle se perpétue chaque année dès la mi-octobre.