CONCOURS ET REPAS ANNUEL DU 19 JUIN 2016

 

Comme à son habitude, le concours de pêche annuel organisé avant le repas familial a eu lieu sans changement !

Donc aucun commentaire avant l’assemblée générale.

 

 

Le matin, pluie et crachins ne laissaient rien augurer de bon quant à l’éventuelle clémence des cieux.

 

 

Mais les voutes célestes sont parfois capricieuses !

Finalement, un soleil bien veillant décida de s’inviter à l’apéro.

et ces dames ne s'en plaignent pas.

 

 

17 personnes répondirent présents dont quelques-uns des meilleurs pêcheurs de notre société

(ils se reconnaitront, ainsi pas de jaloux)

 

Comme d’habitude, l’apéritif se déroula dans la joie et la convivialité.

 

    

Pas mal ces amuses bouches, je crois que je vais aussi me laisser tenter

 

         

 Tous partagèrent leur bonne humeur, échangèrent trucs, astuces

et histoires de truites géantes

 

   

Notre cher Président avait choisi un excellent vin blanc,        

gouleyant et frais à souhait qui ravit nos papilles et flatta nos palais.

 

20160619 apero11

 

Je précise, c’était du Mont sur Rolle, un Mont sur Rolle excellent

(au passage, je remercie le producteur pour la petite enveloppe glissée dans ma poche).

 

 

    

                    Cédric, je te dis qu’il y a encore des grosses                                          Carlo, t'as vus la tête à Cédric il est furax                      

     truites dans la Birse.                                                                     Il veut écrire à Berne pour réclamer.

20160619 apero12    

Il me veut quoi ce type louche ?                                                 C’est pour une photo, sourions, sourions !

 

 Une fois de plus le repas fut l’occasion de sortir quelques blagues de derrière les fagots

et de faire rire tout le monde de bon cœur. 

      05       07

  Une truite énorme au moins de 5 Kg m’a mordi juste ici                          Sérieux, j’ai encore mal maintenant          

09  11 

                  Je veux bien croire aux histoires de pêcheurs, mais celle là,                                    Magali tu y crois à cette truite de Carlo ?                              

  elle est un peu forte, je vais pisser.                                                                                                      

         

 

14   03

   Cette truite mangeuse d'homme on se demande....                 Bon j'ai un peu exagéré, elle faisait seulement 2 Kg

23    21

Sacré Carlo, enfin une truite de 2 kg on veut bien le croire mais 5 Kg faut pas exagérer

 

 

17     25  

                                            Moi c'est un brochet qui m'a mordu ici                                    Un brochet maintenant tu y crois toi Franciane ?                                           

 

 26

 Moi j’ai de la peine

 

 Bon ces histoires de pêcheurs ça donne faim

 

38 

 Enfin je crois que que la pitance arrive ! C'est pas trop tôt.

 

32

 Cela valait la peine d’attendre n’est-ce pas Philippe 

 

 36

Oui, oui, c'est bon. On veut m’amadouer, mais je maintiens plus que des petites dans la Birse

 

La journée fut superbe, seule ombre au tableau, un petit accident survenu à notre belle Franciane

qui a malencontreusement glissée avec une pile d’assiette et a dû être conduite à l’hôpital.

Fort heureusement pas trop grave, mais tout de même trois points de sutures.

Ceci n’a pas empêché notre courageuse Franciane de revenir nous rejoindre dans l’après-midi.

Il faut dire que Philippe c’est occupé de sa Franciane comme le mari prévenant doux et affectueux qu’il est.

Elle a de la chance notre Franciane.

 

 Ce n’est que tard dans la soirée que le repas c’est terminé. L'Euro Foot ayant repris ses droits.

 

 

Encore un grand merci à tous et tout particulièrement :

 

A Yvann pour avoir organisé tout le repas.

Aux dames pour leurs aides. 

A Franciane en lui souhaitant un bon rétablissement.

A Philippe pour son excellente bouteille de vieux Rhum. Le meilleur que le secrétaire a dégusté.

(A ce propos comme les boissons étaient offertes par la société, Philippe tu peux passer chez Jérôme il se fera un plaisir de te payer ta bouteille

(tu ne dis pas que tu viens de ma part, j’ai pas envie de me faire botter les fesses).  

Au président pour son excellent choix du Mont sur Rolle, son légendaire feu de cheminé et son infatigable engagement.

A Jérôme notre grand argentier, champion des cordons de la bourse, surveillant de notre pécule et finalement pas si radin que cela.

A Thony pour sa présence qui n’a pas hésité à être des nôtres, alors même que son problème de santé l’a obligé à manger debout.    

Pour terminer, à moi-même (je sais cela ne se fait pas) mais bon comme dit le proverbe, l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même) donc à moi-même pour n’avoir pas fait grand-chose.

Votre secrétaire bien aimé (je sais je rêve mais bon !).